Par Sébastien MURER, Portfolio Manager chez DAM


ANALYSE DU MARCHE ET PERSEPECTIVES ECONOMIQUES DAM S2 2018

Point macroéconomique

La croissance mondiale est robuste mais l’inflation notamment en Europe tarde à accélérer. Nous nous trouvons en haut de cycle et les primes de risques sur les actions et les obligations se sont considérablement réduites au cours des derniers mois. Les indicateurs économiques ont passé leur pic, nous nous attendons donc à un ralentissement très graduel du cycle dans lequel nous nous trouvons actuellement au cours des prochains mois. Selon nos prévisions, la fin de cycle économique aux Etats Unis devrait intervenir entre fin 2019 et début 2020. Les marchés réagissent en moyenne 10 mois avant la fin du cycle. Ces données devraient ainsi amener davantage de stress sur les marchés financiers au cours du S1 2019.

Actions Europe / Japon / Etats -Unis

Globalement aujourd’hui tous les marchés actions sont chères, en premier lieu arrive le marché américain suivi des marchés européen puis japonais. Dans ce contexte, il paraît aujourd’hui indispensable de faire preuve de beaucoup de discrimination dans le choix des actions et ce indépendamment de la zone d’investissement. La robustesse de la croissance mondiale et le soutien même moindre de la part des banques centrales suffit pour l’instant à contenir l’impact des risques de guerre commerciale et de montée du populisme dans certains pays d’Europe du Sud. Pour notre part, nous estimons cependant qu’à l’heure actuelle les risques sont asymétriques sur les actions*.

Taux Europe / Japon / Etats-Unis

Le taux 10 ans Américain ne devrait selon nous pas se hisser beaucoup plus haut que son niveau actuel à moyen terme (Cible 2.80-3.20 à horizon 6-9 mois). Ce dernier devrait selon nous atteindre son pic au cours des trois prochains mois lorsqu’il fera écho aux chiffres de l’inflation américaine. Côté européen, les tensions en Europe du Sud pourraient retarder l’action de la BCE mais ne devrait pas remettre en question son désir de normalisation de la politique monétaire, en ce sens le 10 ans allemand présente à notre sens une asymétrie négative. Cette asymétrie devrait conduire le 10 ans allemand vers les 0.8% à horizon 6-9 mois.  Côté Japonais les taux devraient rester proche de zéro à horizon 6-9 mois, ainsi le Japon restera la zone avec la plus grande souplesse monétaire au cours des prochains trimestres  (sur base des 3 zones mentionnées)

Forex

Du côté du Forex, la paire EUR/USD devrait évoluer tendanciellement à la hausse au cours des prochains mois. En effet les hausses de taux prévus par la FED sont déjà dans les cours, à l’inverse lorsque les premiers indicateurs avancés américains vont commencer à sérieusement fléchir, le marché s’interrogera à nouveau sur le creusement du déficit US  (la réforme fiscale prônée par D.TRUMP fera augmenter le déficit américain de 50% entre fin 2017 et fin 2020). Cette interrogation couplée à une politique monétaire moins accomodante de la part de la BCE devrait pousser l’EUR/USD vers sa valeur d’équilibre (Parité pouvoir d’achat) que nous pouvons estimer entre 1.30 et 1.35. Ces niveaux devraient être atteints à horizon 9-12 mois.

Quelques idées d’investissement à 3 – 6 – 9 -12 mois

3 mois

A court terme, nous privilégions les financières avec une préférence pour les obligations. Les obligations de type AT1 ont particulièrement souffert de la situation en Italie sans que cela ne semble réellement justifié pour bon nombre d’entre elles. Nous pensons notamment aux deux banques belges Belfius et KBC qui présentent des ratios de capitalisation particulièrement bons et qui ont pâti de la situation en Italie de façon démesurée à notre sens. Pour les clients avec un profil plus dynamique, un ETF sur l’Eurostoxx banque fait du sens au vu des niveaux de valorisations des actions bancaires européennes.

6 mois

Le Japon restera la zone où la politique sera la plus accommodante au cours des prochains mois, nous proposons de jouer la surperformance du Nikkei 225 contre le Stoxx 600. En effet, l’Europe pourrait être pénalisée par la hausse de l’EUR et les tensions en Europe du Sud tandis qu’au Japon la situation est beaucoup plus lisible.

9 mois

Dans un contexte où de nombreuses incertitudes peuvent apparaître au fil des mois, nous conseillons d’initier une position sur l’or via les actions aurifères (qui présentent des décotes de valorisation particulièrement attrayante). Les aurifères étant généralement cotées en US, nous invitons les investisseurs en EUR de couvrir le risque de change.

12 mois

Faire un change à terme EUR/USD, vendre de l’USD aujourd’hui pour le racheter dans 12 mois. Rappelons en effet que si le couple EUR/USD est si loin de sa parité pouvoir d’achat (PPA), ceci est dû avant tout au découplage des politiques monétaires entre la zone euro et les Etats-Unis. Ainsi dès lors que les politiques monétaires se synchronisent à nouveau (normalisation en Europe et aux Etats-Unis en même temps) la paire de devise converge rapidement vers sa PPA.

LEXIQUE

* Asymétrie du risque sur les actions :

Sur des marchés financiers déjà bien valorisés, les mauvaises nouvelles, toujours possibles, pourraient avoir plus d’impact que les bonnes nouvelles, plus attendues. Dans cette configuration une baisse des actions devient beaucoup plus probable qu’une hausse.

* Asymétrie négative sur les taux :

Configuration où les taux sont déjà très bas et où le potentiel de baisse est extrêmement limité. La probabilité que les taux montent devenant bien plus importante.

Source : Les Echos, DAM SA