Par Sébastien MURER, Portfolio Manager chez DIVERSIFIED ASSET MANAGEMENT S.A.


trump

LES MARCHES SOUS LE CHARME DE DONALD TRUMP

TRUMP

Importante surprise ce mois-ci avec l’élection de Donald TRUMP en tant que 45ème présidents des Etats-Unis. De nombreux observateurs avaient promis l’enfer en cas de victoire du magnat de l’immobilier. Finalement il n’en fut rien, au contraire les indices américains ont atteint de nouveaux plus hauts historiques. Les investisseurs imaginant déjà un vaste plan d’investissement ayant pour but de booster la croissance américaine.

Marchés financiers

Ainsi au cours du moins de novembre, le S&P500 progresse de près de 3.5%, le stoxx600 s’adjuge 0.6%, tandis que le MSCI Emerging Markets recule de plus de 4.5%. Cette évolution à contrecourant de la part des marchés émergents s’explique en grande partie par la forte appréciation du dollar. Une progression marquée de la part de la monnaie américaine est souvent marquée par une fuite des capitaux dans les pays émergents ce qui entraîne une chute aussi bien du marché actions que du marché obligataire. Dans ce contexte, les actions de croissance ont sous-performé par rapport aux actions de style «value ».

Taux longs

L’élection de TRUMP a accentué un effet que l’on observait déjà sur les marchés depuis plusieurs semaines. Les taux ont atteint un plancher au début du mois d’octobre et depuis lors la courbe des taux a démarré un cycle très graduel de repentification*.

Pétrole

Les pays de l’OPEP ont créé la surprise en trouvant un accord sur la réduction de la production de Pétrole. Ainsi les 14 pays membres du Cartel s’engagent à limiter à 32.5 millions le nombre de barils par jour.

LEXIQUE

* Repentification de la courbe des taux

pentificationLa courbe des taux correspond à une représentation graphique des rendements offerts par les titres obligataires d’un même émetteur selon leur échéance, de la plus courte à la plus longue. La courbe des taux la plus commune, et qui sert de référence à l’ensemble du marché obligataire d’un pays donné, est celle des emprunts d’Etat.

On parle de repentification lorsque les taux longs remontent plus vite que les taux courts.

 (source : la finance pour tous)

Allocations d’actifs

RUB/MXN/PEN

Le Rouble bien qu’ayant connu une forte appréciation depuis le début de cette année constitue à ce jour une alternative crédible, avec l’espoir légitime que les sanctions contre la Russie soient prochainement levées avec l’avènement au pouvoir dans différents pays de personnalités plutôt pro-Poutine (Theresa MAY, Donald TRUMP, François FILLON ou Marine LE PEN). Le Peso Mexicain a fortement reculé depuis l’élection de D. TRUMP, les mauvaises nouvelles sont probablement déjà bien ancrées dans le cours de la devise, le risque de « downside » paraît limité, de plus les coupons sur les obligations en MXN sont attractifs. Concernant la Sol péruvienne, une étude quantitative sur la devise nous incite à penser que le risque de « downside » est également  très limité. Idée : faire un panier d’obligations non « Hedgées » et équipondérées sur ces trois devises.

Actions Value

Dans un contexte de légère remontée des taux, il vaut mieux privilégier les actions « value » versus les actions « growth ». Dans cette optique, nous surveillons attentivement certaines bancaires qui pourraient fortement profiter d’une victoire du « oui » au référendum italien du 4 décembre. Il est également intéressant de regarder certaines actions pétrolières telles que Royal Dutch ou Total suite à l’accord trouvé par les membres de l’OPEP.

Gold

L’or a fortement reculé suite aux mesures prises en Inde, seulement ceci semble temporaire, de plus le comportement en termes d’achat et ventes d’options sur l’or commence à nouveau à s’inverser, les acteurs du marché s’attendent donc à un rebond de l’or.

Performance* de nos portefeuilles

chart-rendement